Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Message par Miu Chan le Mer 9 Juil 2014 - 16:15

Hey !
Ma rédaction du brevet. Comme je n'ai pas eu le temps de tout marquer sur mon brouillon, que j'ai fait un gros passage en plein milieu en mode *je me lance et c'est pas grave si ça foire* et que pour aller plus vite j'ai écris pleins de phrases en anglais (sur mon brouillon, hein !  Razz ), je vais essayer de restituer mon texte au mieux. Y a deux-trois références à Pierre, une à John Green, une au film d'hunger games 2 (mais vraiment toute petite)

J'ai pas fait un truc avec vachement d'émotions parce que j'ai tendance à pleurer facilement quand j'écris, allez savoir pourquoi, surtout dans des sujets comme celui-là. Et bon, pleurer au beau milieu de la salle d'exam... ^^'
Des petites remarques (entre parenthèses) tout au long du texte, rajoutée maintenant.
Donc, il manque une bonne partie, mais voilà :

Spoiler:
26 juin 1943 (oui, j'ai pas pu résister xD Par contre je crois que c'était en 1942 ^^)
Mes chers enfants,
Le temps passe, les minutes s'écoulent, silencieuses et contenant tout le vacarme du monde. Le silence ne se résume pas par une absence de bruit, n'est-ce pas? Les minutes s'écoulent et je vais bientôt mourir. Je me suis battu pour la liberté, pour votre liberté. Je ne regrette pas mes choix. La vie m'est ôtée, et l’éternité profonde d'un sommeil sans fin m'attend (je crois que ça fait un peu redondant là)
Ne pleurez pas, car cette mort, j'en avais conscience. Ne pleurez pas, car en mourant je vous offre la liberté, une petite part de liberté qui est bien plus précieuse que ma vie.
Je vous aime très fort, et je veillerai sur vous, où que je sois. La vie est parfois injuste, mais n'ayez crainte, je pars sans regrets. Votre amour, vous sourires, les souvenirs, tout cela, je ne l'oublierai jamais. Vous m'avez offert une vie magnifique, et même la mort ne pourra m'enlever tout l'amour que j'ai pour vous.
Vous auriez eu besoin de moi plus longtemps. Mais je vais vous dire une chose. Je serais toujours avec vous, dans votre cœur. Un jour, un ami m'a dit qu'on avait toujours le choix. J'ai choisi de me battre pour notre liberté. Et j'aime mes choix. Un jour, vous devrez vous aussi faire des choix.
[...] (s'ensuit ensuite une histoire de voies, de carrefours et de je ne sais plus quoi) [...]
Ce n'est pas le but, mais les voies que vous emprunterez qui importe. Choisissez, choisissez bien, car il est impossible de faire demi-tour. La vie ne va que dans un sens, et seuls les nuages et les oiseaux vont dans l'autre. Nous pauvres humains, nous ne pouvons qu'aller de l'avant.
Lorsque la mort viendra m'enlacer, je serais heureux. (je crois que c'était quelque chose comme ça, en vue de mon brouillon)
Je pars, serein. Je pars et je tente de graver en moi tout votre amour. Merci pour tout ce que vous m'avez offert. Ma fin est proche, je le sens. Adieu, mes chers enfants. Et n'oubliez pas, je suis là, je serais toujours là.
Et lorsque mon cœur cessera de battre, mes dernières pensées s'envoleront vers vous.
Paul, votre papa qui vous aime.

_________________
Camille alias Miu Chan,  Summus Victimam Trauma per Yodam Mortem,
Miurisson, Propriétaire du Pull Hérisson,
Membre de l'Association des Petites Personnes mais qui sont quand même Très Bien,
Nomade de l’Écriture,  
Voyageuse Solitaire,  
Première Détentrice du Bol Sonnant.


L'astre qui efface la nuit et les étoiles.  
Une danse entre les nuages et le soleil.  
Et le vent.
Le vent qui se glisse dans la nuit avec l'aisance d'un rêve.
J'écris.
Au milieu des poussières d'étoiles.
By Miu Chan -

"Do I dare disturb the universe"
"I fell in love the way you fall asleep : slowly, and then all at once." The Fault In Our Stars
avatar
Miu Chan
Détenteur du bol sonnant
Détenteur du bol sonnant

Féminin Messages : 767
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 18
Localisation : Sur ma voie.

Voir le profil de l'utilisateur http://mots-etoiles.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Message par Misuto le Mer 9 Juil 2014 - 18:06

C'est chouette ma Miu!
Peut--être un brin trop "philo" pour le commun des mortels cependant. Tous les profs de français n'ont pas une approche si métaphorique de la vie... Mais bon, pour moi (et une très très grosse partie des gens du fo' ) qui l'avons, c'est agréable.
J'ai déjà oublié le programme d'histoire alors pourquoi le 26 juin 1943? Si je me souviens bien, le 28 juin 1940 tu as l'appel de De Gaulle... Mais le 26 juin 1943? Bref, je comprends pas la référence...

_________________
"... c'était approprié, car c'était le plus vaste silence [...], celui qui enveloppait tout les autres.
Il était profond et ample comme une soirée de début d'automne. Il était lourd comme une grosse pierre polie par la rivière. Comme l'écho résigné d'une fleur coupée, d'un homme qui attend la mort."
Le nom du Vent, Patrick Rothfuss

"Antigone: Je ne veux pas comprendre. C'est bon pour vous. Moi je suis là pour autre chose que pour comprendre.
Je suis là pour vous dire non et pour mourir.
Créon: C'est facile de dire non!
Antigone: Pas toujours."
Antigone, Jean Anouilh
avatar
Misuto
Crise du seuil
Crise du seuil

Messages : 255
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Message par Laurelaï le Mer 9 Juil 2014 - 18:16

Oui c'est vrai que ce n'est pas mal du tout! C'est un joli texte mais j'aurais surement préféré une lettre avec plus d'émotions, je ne ressens pas grand chose de spécial en la lisant

C'est le 18 juin l'appel de De Gaulle Misuto ^^
Je ne vois pas non plus ce qu'il y a eut le 26 juin 1942/3   
Wikipedia parle de ça:
26 juin : la BBC annonce que 700 000 Juifs ont été assassinés par les Nazis, en se basant sur les informations transmises par la résistance polonaise.

_________________

La Lecture puis l’Écriture.  
L’Écriture puis la Lecture.


42
avatar
Laurelaï
Empathe initié
Empathe initié

Féminin Messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 18
Localisation : Entre mes Mondes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Message par Miu Chan le Mer 9 Juil 2014 - 18:44

Mais faut pas chercher aussi loin ! 26 juin c'est pour la simple et bonne raison que c'était la date du brevet de français. ^^

Et merci à vous deux ! :-)

_________________
Camille alias Miu Chan,  Summus Victimam Trauma per Yodam Mortem,
Miurisson, Propriétaire du Pull Hérisson,
Membre de l'Association des Petites Personnes mais qui sont quand même Très Bien,
Nomade de l’Écriture,  
Voyageuse Solitaire,  
Première Détentrice du Bol Sonnant.


L'astre qui efface la nuit et les étoiles.  
Une danse entre les nuages et le soleil.  
Et le vent.
Le vent qui se glisse dans la nuit avec l'aisance d'un rêve.
J'écris.
Au milieu des poussières d'étoiles.
By Miu Chan -

"Do I dare disturb the universe"
"I fell in love the way you fall asleep : slowly, and then all at once." The Fault In Our Stars
avatar
Miu Chan
Détenteur du bol sonnant
Détenteur du bol sonnant

Féminin Messages : 767
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 18
Localisation : Sur ma voie.

Voir le profil de l'utilisateur http://mots-etoiles.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Message par Laurelaï le Mer 9 Juil 2014 - 21:08

Ah oui d'accord ! Bah tu vois, je ne m'en souvenais même plus alors bon !   

_________________

La Lecture puis l’Écriture.  
L’Écriture puis la Lecture.


42
avatar
Laurelaï
Empathe initié
Empathe initié

Féminin Messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 18
Localisation : Entre mes Mondes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Message par Misuto le Dim 13 Juil 2014 - 19:27

Laurelai a écrit:C'est le 18 juin l'appel de De Gaulle Misuto ^^
Honte à moi!      

Miu a écrit:Mais faut pas chercher aussi loin ! 26 juin c'est pour la simple et bonne raison que c'était la date du brevet de français.
Je me disais aussi...

_________________
"... c'était approprié, car c'était le plus vaste silence [...], celui qui enveloppait tout les autres.
Il était profond et ample comme une soirée de début d'automne. Il était lourd comme une grosse pierre polie par la rivière. Comme l'écho résigné d'une fleur coupée, d'un homme qui attend la mort."
Le nom du Vent, Patrick Rothfuss

"Antigone: Je ne veux pas comprendre. C'est bon pour vous. Moi je suis là pour autre chose que pour comprendre.
Je suis là pour vous dire non et pour mourir.
Créon: C'est facile de dire non!
Antigone: Pas toujours."
Antigone, Jean Anouilh
avatar
Misuto
Crise du seuil
Crise du seuil

Messages : 255
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mots suivent leur courbe éphémère. [Miu]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum