Carnets de Sierra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carnets de Sierra

Message par Ipiu le Sam 7 Sep 2013 - 17:43

Enfermés dans leur tour,
les Nomades ont oublié que l’essence même de la joie d’apprendre
est la découverte et le partage.
Ils apprennent mais ne partagent plus.
Comme ils ne partagent plus, ils ne découvrent plus,
ils ressassent.
Les meilleurs professeurs
ne sont pas toujours ceux qui savent le plus
mais ceux qui aiment partager.
Les meilleurs amants aussi…


Carnets de Sierra, extraits,
in Archives apocryphes
de la Guilde des Nomades de l’Écriture.



*



Ne dit-on pas jouer d’un instrument,
jouer une pièce de théâtre, un opéra?
Écrire c’est jouer de la plume,
jouer des idées, des émotions, des mondes imaginaires.

Comme l’enfant, le comédien, le musicien, l’écrivain joue.
Il joue à entrer et à sortir de mondes multiples,
il joue avec les mots,
il joue à être d’autres personnages, à vivre d’autres vies,
il joue avec ses émotions, ses tripes, ses peurs,
Il joue avec le temps et contre lui,
il joue serré, il joue gros, il joue avec le feu,
Il joue un tour, il en joue deux,
il joue sur tous les tableaux,
Il joue les amants, les durs, les incompris, les victimes, les héros
Et ce n’est jamais joué d’avance.

À la question:
Que faites-vous? Quel est votre métier?
Le Nomade de l’Écriture devrait être fier de répondre:

«Moi, monsieur, je joue !»


Carnets de Sierra, extraits,
in Archives apocryphes
de la Guilde des Nomades de l’Écriture.



*



Les Nomades exaltent de la foi d’écrire.
Mais la foi n’est rien sans la joie.
La joie. Pas la souffrance.
La joie, ce n’est pas celle d’y arriver, du travail accompli.
C’est dans la quête que la joie est éprouvée.
C’est pendant le travail, pendant l’écriture, pendant le voyage, que l’on éprouve sa foi. Sa joie.
La joie est fondamentale.
Les Nomades l’ont oublié.
Ils ne voyagent plus.

On veut nous faire croire que la joie du travail ne surgit qu’après l’effort.
C’est faux.
Dans l’écriture comme dans le voyage, la joie naît du parcours, du travail lui-même.
Une fois la tache accomplie, il ne reste qu’à recommencer car aucun texte n’est jamais abouti.
Qu’on se le dise ! Il s’agit d’une quête sans fin.


Carnets de Sierra, extraits,
in Archives apocryphes
de la Guilde des Nomades de l’Écriture.

_________________


~~~~~~

"Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours."
Pierre Bottero
avatar
Ipiu
Admin
Admin

Féminin Messages : 1552
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 32
Localisation : Gwendalavir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de Sierra

Message par Ipiu le Sam 7 Sep 2013 - 18:51

Et donc, comme je le disais sur le blog de Pauline : j'aime (j'adore!) tout particulièrement le 2ème extrait qui est vraiment génial !  
Le "Moi, monsieur, je joue !" conclut de façon magistrale, j'adore ! Mais tout l'extrait est vraiment... I love you 

Le 3ème me donne de l'énergie. Envie de travailler. De l'enthousiasme. Elle arrive à transmettre tout ça par ses mots et c'est assez incroyable.
C'est juste, comme toujours. Et je pense que, comme les Nomades, on l'oublie trop souvent !
"Dans l’écriture comme dans le voyage, la joie naît du parcours, du travail lui-même."
Voilà quoi...  

Et le 1er est très vrai aussi : "les Nomades ont oublié que l’essence même de la joie d’apprendre est la découverte et le partage."
La dernière ligne me fait bien sourire =)

En tout cas, encore des extraits des carnets de Sierra vraiment réussis ! Ils ont toujours une saveur particulière que j'aime, tout comme j'aime le personnage de Sierra I love you

_________________


~~~~~~

"Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours."
Pierre Bottero
avatar
Ipiu
Admin
Admin

Féminin Messages : 1552
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 32
Localisation : Gwendalavir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de Sierra

Message par Laurelaï le Dim 8 Sep 2013 - 14:25

Comme j'ai dis chez Pauline:

"J'ai l'impression de lire ce que notre monde à perdu, à oublié, dans le premier extrait.
Le second est simplement merveilleux...
Quand au troisième, je vois toujours notre monde, mais aussi les voyages des Héros de Pierre et je vois les sentiments que j'éprouve dans l'effort, dans le sport, mis sur table, bruts."

C'est tellement fort...
J'ai hâte !

Merci pour cette demande et ce partage Ipiu !

_________________

La Lecture puis l’Écriture.  
L’Écriture puis la Lecture.


42
avatar
Laurelaï
Empathe initié
Empathe initié

Féminin Messages : 415
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 18
Localisation : Entre mes Mondes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnets de Sierra

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum