Racontez vos rêves

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Racontez vos rêves

Message par Ipiu le Dim 25 Oct 2015 - 13:05

Bon je dois dire que je ne m'en suis tout de même pas trop mal sortie, pour une fois ! J'ai réussi à faire glisser les liens de mes poignets et j'ai enlevé mes chaussures pour me libérer les pieds, en réussissant à garder mon calme au sujet du double nœud des lacets !!!
Je crois que la méditation, ça aide dans ces moments là Laughing

_________________


~~~~~~

"Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours."
Pierre Bottero
avatar
Ipiu
Admin
Admin

Féminin Messages : 1552
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 32
Localisation : Gwendalavir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racontez vos rêves

Message par -Ellana- le Dim 29 Nov 2015 - 17:33

J'ai rêvé que je tuais des gens, et c'est assez perturbant. Ce rêve rejoint d'ailleurs ceux dont je me souviens très bien et qui continuent de me marquer sur l'ensemble de la journée qui suit.

D'ailleurs c'était assez bizarre, en rêvant, je me faisais des réflexions sur les changements de point de vue que je subissais ; j'étais à la fois la personne qui faisait cramer une maison et la personne qui se faisait cramer à l'intérieur. Je me suis dit - à l'intérieur même du rêve - que c'était un peu comme les focalisations internes dans le Rouge et le Noir. Etrange ; je sais pas si ça m'étais déjà arrivé d'avoir une réflexion "méta-onirique" comme ça, théoriser le rêve alors même que je suis en train de rêver.

C'est pas la première fois que je tue des gens en rêvant, j'ai pas mal de corps qui traînent dans des poubelles un peu partout, et régulièrement la police à mes trousses. Là c'était différent ; je n'étais pas seule, je tuais plus de monde. Pas de police, on était dans la campagne, juste des habitants qui organisaient une battue pour nous traquer, nous les tueurs, comme si nous étions des animaux.
Plein de choses qui se mélangent aussi. Ça peut prêter à rire, dit comme ça, mais je vous assure que c'était très sérieux dans ma tête : je crois que l'autre tueur c'était Frodon. Parfois, en tout cas, parce que ça changeait régulièrement, ç'a aussi été ma soeur à un moment. On s'est séparé, et j'ai croisé Sam dans la forêt, il pleurait, et il cherchait "Monsieur Frodon", c'était affreux.

Tout le monde me détestait, et moi je ne savais plus rien, je ne savais plus ce qui s'était passé ni pourquoi j'avais fait ça. J'avais réussi à m'introduire dans ma maison, une à la campagne, mais même mes proches me rejetaient, ils avaient peur de moi, appelaient la police.

Certains étaient mes alliés, ils me soutenaient, ils me disaient que eux connaissaient bien la vérité, ils savaient que je n'avais rien fait. Et d'un côté c'était rassurant de voir que toute cette haine contre moi était injuste, non je n'avais rien fait.
Je suis retournée chez moi finalement, les gens faisaient attention comme à une personne malade ; c'était comme si j'avais rêvé ce meurtre, ces meurtres en fait, et je déprimais. Et petit à petit la pensée a germé, la certitude affreuse, horrible, qui me rendait étrangère à moi-même : j'avais tué ces gens, ce n'était pas un rêve. Le comportement des autres à mon égard ne m'étais plus insupportable, c'était moi qui me dégoûtait et que je ne comprenais plus.

Après, je suis dans une église, je crois. Une religieuse est devant moi, elle prie, elle ne me voit pas. J'ai un pistolet à la main, et mécaniquement, je n'ai qu'une envie, appuyer sur la gâchette.
Je ne sais pas si l'ai fait, finalement.


C'était très réaliste. Je suis très très très perturbée.

EDIT : Je réfléchis. Il y a des rêves, comme ça, qui me marquent profondément. Je crois que celui-là, c'était le quatrième. Et, en comparant, je pense bien que c'est les dimensions Eros/Thanatos qui me marquent comme ça. Et l'intimité des rêves aussi. Genre des trucs que j'ai pas trop envie de raconter en détail mais bon. Le premier rêve, c'était Eros, et c'était profondément simple : j'étais dans les bras d'un homme, c'est tout ; et le matin, j'ai eu l'impression d'avoir juste rêvé de "l'Amour". Ça m'a mis de bonne humeur toute la journée. Le deuxième rêve, encore Eros, plus étrange et assez étourdissant en fait : adossée à un balcon, une femme m'embrassait et nous basculions. Troisième rêve, Thanatos ; très lié à la Zone, avec Capt, Kamio. Très compliqué, celui-ci par contre, mais j'en retiens mon suicide. Ça devait être la période où je jouais Roméo et Juliette, et je me poignardais, et je restais plusieurs heures à mourir. Et j'adorais. Youpi. J'ai eu l'impression d'un trou dans la poitrine pendant toute la journée suivante.
Je me pose beaucoup de questions sur l'interprétation de ce genre de rêves bizarres qui se manifestent de manière assez sérieuse, quand même, pour qu'ils me marquent autant.
J'ai du mal à en rire, aussi.

Ah oui et il y a clairement une dimension terroriste dans mon rêve de cette nuit. Et je m'étonne beaucoup de me retrouver dans la peau de tels personnages.

_________________
-Ellana-, alias Lull le gentil pantin mécanique déguisé,
Honorable Lutin débiteur des Légendes Incongrues de la IIIème Framboise Sacrée,
Grande prêtresse et unique fidèle de la SSSSS (Secte de Sacralisation Salvatrice du Savoir Shakespearien),
Traumatiseuse par la Mort de Yoda,
Récente Adoratrice de la Séduction Cachée de Julien Sorel,
Visage Théâtral de Sibélius le Magicien Blanc (l'autre).

"Le Metal est la langue la plus énergique, vitale et profonde que je connaisse."
Cesare Bonizzi

The music of this awe
Deep silence between the notes
Deafens me with endless love
This vagrant island Earth
A pilgrim shining bright
We are shuddering
Before the beautiful
Before the plentiful
We're the voyagers
avatar
-Ellana-
Détenteur du bol sonnant
Détenteur du bol sonnant

Féminin Messages : 685
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur http://lullosphere.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racontez vos rêves

Message par Misuto le Mer 2 Déc 2015 - 19:32

'Llana
Personne n'a répondu à ton rêve et je vais le faire quand même parce que... parce que.
Parce que je comprends ce que tu as pu ressentir au matin en te réveillant.
Parce que les rêves c'est bizarre, étrange, tordu et tout ce que tu veux et qu'outre le fait de colorer tes nuits (ou de les plonger dans la peur), ça te permet en général d'exorciser tes craintes.
Tu t'es vu en train de commettre tel ou tel acte (je ne te parle pas des Eros, juste des Thanatos pour reprendre tes mots) parce que tu ne veux jamais les commettre... Sorte de piqûre de rappel, de vaccin contre la folie humaine, qu'en penses-tu ?
C'est aussi une tentative peut-être de te mettre à la place de ce qui les ont fait, ces actes, non ?
Je ne pense pas en définitive que TU sois dans leurs peaux dans ces rêves, mais plutôt que ce sont tes appréhensions qui les habite.

Raisonnement un peu foireux et personnel... J'espère en tout cas que tu n'en as pas refait d'autres.

_________________
"... c'était approprié, car c'était le plus vaste silence [...], celui qui enveloppait tout les autres.
Il était profond et ample comme une soirée de début d'automne. Il était lourd comme une grosse pierre polie par la rivière. Comme l'écho résigné d'une fleur coupée, d'un homme qui attend la mort."
Le nom du Vent, Patrick Rothfuss

"Antigone: Je ne veux pas comprendre. C'est bon pour vous. Moi je suis là pour autre chose que pour comprendre.
Je suis là pour vous dire non et pour mourir.
Créon: C'est facile de dire non!
Antigone: Pas toujours."
Antigone, Jean Anouilh
avatar
Misuto
Crise du seuil
Crise du seuil

Messages : 257
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racontez vos rêves

Message par Ipiu le Sam 25 Juin 2016 - 20:15

Il parait que rêver de choses sur les voitures peut indiquer la façon dont on gère sa vie. Cette semaine, en trois jours j'ai rêvé que :
- je n'avais plus de freins et donc j'allais avoir un accident
- je me faisais écrabouiller par un camion contre la glissière de sécurité sur la quatre voies

Que dois-je comprendre ? Shocked

Sinon j'ai aussi rêvé que l'agrafeuse était vide. C'était super grave...

Bon au moins la période où je faisais des cauchemars hyper angoissants et gores TOUTES les nuits est (plus ou moins) passée... Rolling Eyes

_________________


~~~~~~

"Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours."
Pierre Bottero
avatar
Ipiu
Admin
Admin

Féminin Messages : 1552
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 32
Localisation : Gwendalavir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racontez vos rêves

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum